Mettre en page de démarrageS’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 1
Les Paralleliseurs
Auteur Message
Répondre en citant
Message Les Paralleliseurs 
LES PARALLELISEURS






Introduction

Une prothèse adjointe est destinée, par mesure d'hygiène, à être retirée puis replacée en bouche plusieurs fois par jour .elle doit donc présente des moyens d’ancrage capable d’effectuer sa désinsertion sans contraintes, toute en lui assurant une stabilité permettant de résister aux sollicitations auxquelles elle sera confrontée lors de la mastication et de l’élocution.
C’est la raison pour laquelle il est impératif de déterminer aux paralléliseurs l’axe d’insertion et de désinsertion de la prothèse adjointe partielle, puis de réaliser certaines manipulations par rapport à lui, non seulement lors de la confection de la prothèse au laboratoire mais également dès l'examen pré prothétique des modèles d'étude au cabinet dentaire.
Le tracé du crochet est donc établi selon les indications déterminées par cet instrument.

Paralléliseurs :

définition :

Le paralléliseurs est un instrument destiné à mettre en évidence un parallélisme relatif entre les différentes surfaces dentaires ou muqueuses qui supportent une prothèse, et qui permettent de préciser :
-les anomalies de certains actes dentaires et leurs amplitudes,
-le tracé des lignes de plus grands contours et des lignes guides, quand l’axe d’insertion a été choisi,
-l’appréciation des retraits permettant de situer les parties rétentives des crochets.
-l’appréciation des abrasions adamantines nécessaire à l’insertion et le parllélisage sur modèles des maquettes d’éléments inamovibles ou d’attachement rigides.

Quelques rappels ;

la ligne de plus grand contour ;

si un plan vertical se déplace tangentiellement autour d’une sphère, les points de contact successifs déterminent une ligne correspondant à la plus grande circonférence de la sphère. Cette ligne , ou génératrice, prend le qualificatif de ligne de plus grand contour. Cette ligne de plus grand contour est définie comme étant : l’ensemble des points les plus saillants d’un corps par rapport à son axe longitudinal.
L’exemple classique de l’œuf fixé à l’aide de cire sur le plateau orientable du paralléliseur permet de mieux comprendre cette notion.
Si cet œuf est positionné avec son grand axe perpendiculaire au socle et que la mine est déplacée tangentiellement à la coquille , une ligne de plus grand contour est tracée.
Si l’œuf est ensuite positionné différemment , le même déplacement de la mine détermine une autre ligne de plus en plus grand contour
Il apparaît ainsi possible d’obtenir une infinité de lignes de plus grand contour pour un solide donné puisqu’il est possible de modifier à l’infini son orientation par rapport au plan horizontal.
Pour un axe donné, cette ligne a séparé l’œuf en deux parties :
L’une située au-dessus de la ligne , dite zone de dépouille ,
l’autre située au-dessous de la ligne , dite zone en contre-dépouille ou zone de retrait, ces deux zones sont différentes pour un corps solide considéré selon l’orientation qu’il a par rapport à l’axe de la mine traçante.
cette constatation appliquée à une puis deux dents et enfin à tous les éléments supports de la future prothèse permet de comprendre l’importance du choix d’un axe optimal susceptible de résoudre les problèmes de stabilisation et de rétention.

ligne guide ;

Lorsque, pour un axe d’insertion déterminé , la ligne de plus grand contour est tracée sur un modèle dentaire, elle prend le nom de ligne guide .
H.Batarec la définit ainsi : c’est la trace laissée sur les faces latérales d’une dent par une génératrice tangentielle toujours parallèle à elle-même et parallèle à l’axe d’insertion.



Objectifs:
Les objectifs sont multiples : le paralléliseur doit permettre l’analyse d’un model d’étude ou de travail en vue de déterminer successivement :
-la nécessité éventuelle d’un traitement pré prothétique
-l’axe d’insertion
-le tracé idéal des crochets, des barres cingulaires, coronaires et linguales.

-la position des attachements de précision.

Afin que la mise en place d’une prothèse ou son retrait s’effectuer sans aucune interférence douloureuse, sans difficulté, que la rétention et la stabilisation soit assuré.


>>To be continued


____________________
Participez avec nous dans la création de la bibliothèque dent-café.. Envoyez nous vos cours.
Visiter le site web du posteur
Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 1
  


Portail | Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Partenaire : pandentaire.com | portail dentaire marocain