Mettre en page de démarrageS’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 1
Québé: Soins dentaires : La fin des services subventionnés?
Auteur Message
Répondre en citant
Message Québé: Soins dentaires : La fin des services subventionnés? 
Soins dentaires
La fin des services subventionnés?


Les dentistes menacent de quitter le régime d'assurances santé du Québec et pourraient facturer aux patients, et non au gouvernement québécois, les soins prodigués aux enfants de moins de 10 ans et aux assistés sociaux s'ils n'obtiennent pas les augmentations qu'ils réclament depuis 2003.

L'Association des chirurgiens dentistes du Québec (ACDQ) demande une hausse de 35 % des tarifs dentaires, alors que le gouvernement aurait offert 23 % en novembre.

L'ACDQ songe donc à prendre les grands moyens pour convaincre Québec de céder à ses exigences et a mené un sondage auprès de ses membres.
Le dentiste Albert Kakon : « Nous avions un formulaire de désengagement volontaire, ceux qui voulaient le signer le signaient et l'association nous avait avertis qu'elle le garderait en attendant une décision. Là, la décision a été prise, donc tous ceux qui ont signé le formulaire de désengagement sont désengagés », explique le dentiste Albert Kakon.

Par le désengageant des dentistes, les bénéficiaires de l'aide sociale et les parents de jeunes enfants pourraient devoir payer eux-mêmes toute la facture de leurs soins dentaires.

« Nous sommes tous préoccupés par nos frais d'exploitation nous sommes obligés d'aller chercher des revenus pour payer nos dépenses, les enfants et les assistés sociaux risquent d'être négligés par les dentistes parce que, à les soigner, on perd de l'argent, pratiquement », explique M. Kakon.

Réaction de Philippe Couillard

Le ministre de la Santé, Philippe Couillard, dénonce les moyens de pression des dentistes. « Est-ce que parce qu'il y a des difficultés de négociations, on va faire souffrir les assistés sociaux et les enfants pour leur refuser l'accès aux soins dentaires? Je laisse la population juger », a-t-il déclaré.

L'ACDQ devrait faire connaître lundi les moyens de pression qu'elle entend prendre. Si elle opte pour le désengagement massif de ses membres, elle devra toutefois attendre 30 jours avant de mettre son plan en exécution.


www.radio-canada.ca

Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 1
  


Portail | Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Partenaire : pandentaire.com | portail dentaire marocain