Mettre en page de démarrageS’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 3 sur 4
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
Diagnostiquez et Traitez!
Auteur Message
Répondre en citant
Message Diagnostiquez et Traitez! 
Allez les autres !


____________________
Participez avec nous dans la création de la bibliothèque dent-café.. Envoyez nous vos cours.
Visiter le site web du posteur
Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message Diagnostiquez et Traitez! 
Les mylolyses sont dues généralement au bruxisme ou à une surcharge occlusale (d'autres étiologies peuvent aussi exister).
Traitement: régler le problème occlusale ou le bruxisme et restauration au composite. L'application de fluor ne sert à rien dans ce cas contrairement à ce qui est dit (j'ai lu ça dans un article quelque part).

J'attends ta confirmation Saf1!


____________________


Participez avec nous dans la créartion de la bibliothèque dent-café.. Envoyez nous vos cours.
Visiter le site web du posteur
Répondre en citant
Message Diagnostiquez et Traitez! 
Merci dentalamine


____________________
«La valeur d’un homme tient dans sa capacité à donner et non dans sa capacité à recevoir.»
Répondre en citant
Message Diagnostiquez et Traitez! 
C'est exacte.. bonne réponse.
A toi à toi Amine.


____________________
Participez avec nous dans la création de la bibliothèque dent-café.. Envoyez nous vos cours.
Visiter le site web du posteur
Répondre en citant
Message Diagnostiquez et Traitez! 
Les mylolyses sont dues généralement au bruxisme ou à une surcharge occlusale !!

A part les facettes d'abrasion au niveau occlusal, je ne vois pas comment le bruxisme pourrait occasionner des lésions au niveau du collet !

J'ai fais une petite recherche sur le net, voici ce que j'ai trouvé sur le site de dentalespace :
Citation:
La mylolyse est une usure de la dent au niveau du collet, elle est essentiellement due au bruxisme (grincement des dents).

Le bruxisme exerce des forces latérales sur les dents; ce qui provoque quand le parodonte (tissus de soutien de la dent) est solide des décollement des prismes d’émail à la jonction couronne- racine.

On ne voit jamais de mylolyses sur les dents mobiles.


pfffff c'est loin d'être convaincant! il est peu fréquent de constater des mylolyses même chez les bruxomanes ! je dirais plutt que c'est un des facteurs aggravants ! moi je penche plus vers l'idée d'un problème au niveau de la jonction amélo-cémentaire qui serait le facteur déterminant.


____________________
Sois le changement que tu désires dans le monde.

Participez avec nous dans la créartion de la bibliothèque dent-café.. Envoyez nous vos cours.
Répondre en citant
Message Diagnostiquez et Traitez! 
Au fait le phénomène de mylolyse n'est pas très bien compris. De nombreuses incertitudes persistent sur le sujet. Mais ce qui est sûr, c'est que les problèmes occlusaux peuvent entrainer l'apparition de mylolyses. Maintenant, est ce que c'est LA cause ou bien juste un facteur aggravant, on en sait rien.
Et comme nous a dit la semaine dernière le Pr Romerowski dans un cours auquel j'ai eu la chance d'assister (c'est un grand monsieur de l'occlusodontie en France pour ceux qui ne le connaissent pas); "Quand on est devant une mylolyse, il faut chercher un problème occlusale. Cela ne veut pas dire que toutes les mylolyses sont dues aux problèmes occlusaux mais c'est une étiologie à évoquer." (enfin c'est à peu près ça).

Dr Jebli, j'aimerais bien avoir plus de détails sur ce que tu appelles "un problème au niveau de la jonction amélo-cémentaire".


____________________


Participez avec nous dans la créartion de la bibliothèque dent-café.. Envoyez nous vos cours.
Visiter le site web du posteur
Répondre en citant
Message Diagnostiquez et Traitez! 
dr.jebli a écrit:
Pfffff c'est loin d'être convaincant! il est peu fréquent de constater des mylolyses même chez les bruxomanes ! je dirais plutt que c'est un des facteurs aggravants ! moi je penche plus vers l'idée d'un problème au niveau de la jonction amélo-cémentaire qui serait le facteur déterminant.

Y a des mylolyses qui n'intéressent que l'email dr.jebli.
il faut au moins deux condition pour qu'une mylolise apparaisse sur une dent :
-Qu'elle soit soumise de façon répétitive à un micro-traumatisme occlusale perpendiculaire à l'axe longitudinal de la dent. (répétitif dans le temps.. c'est ce qu'on appelle : je dirai pas le bruxisme mais plutot un bruxisme)
-Faut que cette même dent soit bien soutenue par son parodonte... Jamais on ne verra de mylolyse sur une dent au parodonte fragile.. sauf s'il a cédé un peu plus tard dans l'histoire de la dent.
Parce que la dent est faite de tissu minéralisé, dépassé une certaine limite d'élasticité que lui permet à la fois son parodonte et sa structure, et parce que c'est répétitif elle casse pas elle s'effrite exactement là ou se projette le centre du moment (moment au sens physique) résultant de toute ces contraintes.
Il serait léger de penser qu'n'y est qu'une seule manière d'être bruxomane.. résultat en est qu'il y en a qui se font des facettes d'abrasion, y en a qui se font des mylolyses et y en a qui se font les deux !
C'est comme ça que je vois la dynamique de la création d'une mylolyse. pour modéliser tout cela dans sa tete il faut se rappeller de la structure de l'émail.. oui les prismes et surtout leur orientation.. qui fait qu'ils sont pas aussi résistants quand il s'agit d'une force qui vient du coté. tout émail est ainsi fait... donc je serai pour ecarter l'hypothèse qu'un défaut de structure et j'attribue l'apparition de la mylolyse à un bruxime sur une dent bien soutenue parodontalement.
wallaho a3lam.


____________________
Participez avec nous dans la création de la bibliothèque dent-café.. Envoyez nous vos cours.
Visiter le site web du posteur
Répondre en citant
Message Diagnostiquez et Traitez! 
Bon, j'ai fais une petite recherche sur les mylolyses dans des articles récents, résultats :

1: Ann Acad Med Stetin. 2006;52(3):125-36.Links
[Analysis of etiological factors involved in noncarious cervical lesions]

PURPOSE: The etiopathology of noncarious cervical lesions (NCCL) is multifactorial and still not fully understood. Tooth wear is defined as loss of dental hard tissue by a chemical or mechanical process that does not involve bacteria. This form of tooth surface loss includes attrition, abrasion, erosion, and abfraction. Noncarious cervical lesions represent loss of tooth structure at the cementoenamel junction......
RESULTS: Tooth wear on all surfaces of the tooth, including cervical, was related to age and the ranges were 25-60%. Older patients were more likely to exhibit NCCL. Frequency, localization, and depth of noncarious cervical lesions in a given group of teeth was related to age, although NCCL was more common in premolars (mean = 85.1%). Associations between oral hygiene, consumption of acidic drinks, status of periodontium, number of teeth, their mobility and etiology of wedge-shaped defects were revealed. A relationship between lateral excursive contact of teeth, bruxism, and formation of cervical lesions was established evidencing a correlation between occlusal and cervical pathology.
CONCLUSIONS: 1. Cervical lesions were most common in premolars. 2. Early detection of dental erosion is important for prevention of serious irreversible damage to dentition. 3. An understanding of the multifactorial nature of tooth wear and risk factors of erosion, abrasion, and ab-fraction is important in the patient's diagnostic protocol and management strategy.

2- JADA, Vol. 136 December 2005

http://jada.ada.org/cgi/reprint/136/12/1694.pdf
CONCLUSIONS
Within the limitations of this study, we drew the following conclusions. Age, sex, parafunctional habits, unilateral chewing, orthodontic treatment, stress, intake of drugs for long periods and general health status were not predictors of the presence of noncarious cervical lesions. In addition, we found a significant correlation between the prevalence of noncarious lesions and the presence of occlusal wear facets.


3: J Am Dent Assoc. 2002 Jun;133(6):725-33.
CONCLUSIONS: The evaluated NCCLs were found mainly to have small dimensions of depth and width (< 2 mm) and to be roughly right-angled in shape, and many had sclerosis and low sensitivity. A majority of the dentitions studied had Class I occlusion, with group function, prevalent wear facets, and little or no mobility. Cervical lesions were more common with posterior maxillary teeth and premolars, especially first premolars, which had the highest prevalence of lesions. Older patients were more likely to exhibit noncarious cervical lesions, but no great difference in incidence was found between men and women. Clinical Implications. A knowledge of the NCCL characteristics and etiologic covariables aids in proper case selection for treatment, aids in selection of appropriate treatment protocols and improves assessment of prognosis.

4: J Prosthet Dent. 2005 Mar;93(3):221-6
In vivo correlation of noncarious cervical lesions and occlusal wear.
STATEMENT OF PROBLEM: The etiology of noncarious cervical lesions is not well understood. An understanding of the etiology helps the clinician determine appropriate treatment and management strategies..........
RESULTS: There was no relationship between noncarious cervical lesions and occlusal/incisal wear. There was also no correlation between NCLs and other parameters examined. CONCLUSIONS: Under the conditions of this study, noncarious cervical lesions are not related to occlusal wear.!!!!!!!!!!

5: J Esthet Restor Dent. 2006;18(4):178-83; discussion 184
Incidence of noncarious cervical lesions and their relation to the presence of wear facets.
CONCLUSIONS: The patterns of wear facets found in the study population examined were associated with an increased occurrence of noncarious cervical lesions. CLINICAL SIGNIFICANCE: Occlusal factors, especially the presence of wear facets, should be considered in the management of noncarious cervical lesions.


____________________
Sois le changement que tu désires dans le monde.

Participez avec nous dans la créartion de la bibliothèque dent-café.. Envoyez nous vos cours.
Répondre en citant
Message Diagnostiquez et Traitez! 
Récapitulation :

- Etiopathologie multifactorielle encore mal comprise.
- C'est une perte de substance au niveau de la jonction amélo-cémentaire.
- Classification des PDS non carieuse : attrition (contacts fonctionnels et parafonctionnels), abrasion (origine mécanique), erosion (origine chimique ou idiopathique), abfraction (forces biomécaniques: fatigue de l'émail loin du point d'application de force).
- personnes agées ++
- prémolaires +++
- Corrélation avec les facettes d'abrasion ++++
....................


____________________
Sois le changement que tu désires dans le monde.

Participez avec nous dans la créartion de la bibliothèque dent-café.. Envoyez nous vos cours.
Répondre en citant
Message Diagnostiquez et Traitez! 
Merci pour cet effort considérable.
Je crois que le problème vient de la classification. si on nommait toutes lésions cervicales créés par un bruxisme : mylolyse on aura pas eu toute cette discussion.
Si on appelle mylolyse toute lésion cervicale produite à cause du bruxisme on se demandera plus quels sont les étiologies puisque c'est dans la définition... et si on met en trouve d'autre bah se sera un autre Diagnostic autre que la mylolyse tout simplement !


____________________
Participez avec nous dans la création de la bibliothèque dent-café.. Envoyez nous vos cours.
Visiter le site web du posteur
Répondre en citant
Message Diagnostiquez et Traitez! 
[color=#ff0000]Saf1[/color]® a écrit:
Merci pour cet effort considérable.
Si on appelle mylolyse toute lésion cervicale produite à cause du bruxisme on se demandera plus quels sont les étiologies puisque c'est dans la définition... et si on met en trouve d'autre bah se sera un autre Diagnostic autre que la mylolyse tout simplement !

De rien d'abord, ce n'est que l'objectif de ce topic; révision et recherche.
En fait Saf1, mylolyse signife lésion cervicale non carieuse, celle provoquée par un supposé bruxisme est désignée par abfraction, ce terme est créé par les adeptes de cette étiopathogénie.


____________________
Sois le changement que tu désires dans le monde.

Participez avec nous dans la créartion de la bibliothèque dent-café.. Envoyez nous vos cours.
Répondre en citant
Message Diagnostiquez et Traitez! 
Merci Jebli donc quand voudra parler de mylolyse il faudra préciser.. (selon cet article.. fait-il l'unanimité c'est une autre histoire)
Faut pas qu'on arrête le Jeu en si bon chemin.. à qui est le tour ?


____________________
Participez avec nous dans la création de la bibliothèque dent-café.. Envoyez nous vos cours.
Visiter le site web du posteur
Répondre en citant
Message Diagnostiquez et Traitez! 
C'est mon tour je crois.. aller un truc simple comme toujours..

> inflammation gingivale sévère
> Saignements spontanés
> Douleurs gingivales
> forte halitose
> Décapitation des papilles
> nécrose et ulcération de la zone interproximale (parfois présence d'enduit pseudo-membraneux grisâtre).

Signes généraux inconstants:
• Fièvre,
• Adénopathies.


____________________


Participez avec nous dans la créartion de la bibliothèque dent-café.. Envoyez nous vos cours.
Visiter le site web du posteur
Répondre en citant
Message Diagnostiquez et Traitez! 
c la GUNA


____________________
La plus perdue de toutes les journées pour un dentiste est celle où il n'a pas de carie à se mettre sous la dent.
Visiter le site web du posteur
Répondre en citant
Message Diagnostiquez et Traitez! 
ce sont les signe d'une gingivite ulcero-necrotique aigu,
souvent elle est liée à un facteur general (stress, tabac, immuno depression...) qu'on doit chercher
la 1ere seance on instaure une hygiene local on prescrit des vitamines du paracetamol et un antibiotique avec un rinçage au serum physiologique
apres on passe au traitement etiologique qui depend des examens


____________________
après l'orage..
Message Diagnostiquez et Traitez! 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 3 sur 4
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
  


Portail | Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Partenaire : pandentaire.com | portail dentaire marocain