Mettre en page de démarrageS’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 1
Antalgiques chez les enfants : quel est le plus efficace ?
Auteur Message
Répondre en citant
Message Antalgiques chez les enfants : quel est le plus efficace ? 
La douleur chez les enfants a pendant très longtemps été presque ignorée par le corps médical car on considérait qu’ils ne la ressentaient pas comme les adultes. Ces dernières années, heureusement, les mentalités ont évolué et la prise en charge de la douleur des enfants commence à entrer dans la pratique normale de la médecine. Le choix du traitement est adapté au type de douleur, c'est-à-dire à son origine et à son intensité (qui exige une évaluation pas toujours très aisée). Dans les cas de douleurs aiguës, l’évaluation de l’intensité de la douleur et le choix du traitement en première intention devient plus critique car le temps presse. Une équipe de chercheurs canadiens s’est intéressée au problème et a évalué l’efficacité de trois antalgiques communément administrés. Les résultats de leurs travaux ont été publiés dans la dernière édition de la revue Pediatrics.

L’équipe, coordonnée par le Dr Eric Clark de l’University of Ottawa, a voulu comparer en double aveugle l’efficacité de l’ibuprophène, de l’acétaminophène et de la codéine chez des enfants admis aux urgences avec des blessures musculo-squelettales, 48 heures après les premières douleurs. Ainsi, 336 patients âgés de 6 à 17 ans ont été randomisés dont 300 pour l’analyse des premiers résultats. Divisés en trois groupes, constitués de 100 patients chacun, ils ont été traités per os soit par 15 mg/kg d’acétaminophène, soit par 10 mg/kg d’ibuprofène, soit par 1 mg/kg de codéine. L’évaluation de l’intensité de la douleur a été faite en utilisant une échelle visuelle et le critère de jugement principal était l’efficacité du traitement 60 minutes après son administration.

Selon Clark et coll., trente minutes après l'administration de l’antalgique, les niveaux de confort des trois groupes étaient relativement semblables. Cependant, une heure après avoir reçu leur dose, les patients sous ibuprophène rapportaient une baisse de souffrance substantiellement supérieure aux deux autres groupes. En effet, dans l’échelle d’évaluation, les enfants attribuaient une note de 1 à 100 à leur souffrance. Après 60 minutes, les notes attribuées par les patients ayant reçu de l’ibuprophène avaient diminué de 24 points, comparativement à 12 points pour ceux ayant reçu de l’acétaminophène et à 11 points pour la codéine. Autrement dit, ces deux derniers antalgiques présentaient des performances similaires.

Cette étude est la première à confronter ces trois antalgiques, du moins chez les enfants souffrant de fractures, d'ecchymoses et d'entorses.



Référence:

Clark E, Plint AC, Correll R, Gaboury I, Passi B. A randomized, controlled trial of acetaminophen, ibuprofen, and codeine for acute pain relief in children with musculoskeletal trauma. Pediatrics. 2007;119(3):460-7.


____________________


Participez avec nous dans la créartion de la bibliothèque dent-café.. Envoyez nous vos cours.
Visiter le site web du posteur
Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message Antalgiques chez les enfants : quel est le plus efficace ? 
merci amine c'est très interressant


____________________
après l'orage..
Message Antalgiques chez les enfants : quel est le plus efficace ? 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 1
  


Portail | Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Partenaire : pandentaire.com | portail dentaire marocain